Il était une fois… une lettre mystérieuse

Il était une fois… une lettre mystérieuse

Vous ne l’avez peut-être pas remarquée, elle se fait discrète et pourtant elle est bien là, présente dans la boutique elle trône, disposée sur l’armoire.

Parmi les quelques cadres, un en particulier possède sa propose histoire. C’est une bien belle écriture pour cette lettre écrite en noir.

Une lettre manuscrite oui mais pas n’importe laquelle. Il s’agit ici du clin d’œil de la grand-mère de notre garçon boucher partie depuis quelque temps déjà, « mamie Paulette ».

Elle tenait, étant enfant, un carnet pour l’école dans lequel elle devait écrire des histoires. Le père de notre garçon boucher étant sur le point de déménager, il redécouvre ce carnet et en l’ouvrant, le destin fait qu’il l’ouvre exactement à cette page.

La lettre est datée du 7 novembre 1946. Elle raconte l’histoire de M. Jean, le boucher du quartier où vivait la grand-mère de Grégoire, et d’un petit veau qui meugle sur la place.

Est-ce un signe ? La boutique Le garçon boucher a ouvert ses portes un 8 novembre.
À un jour près.